• Des classes du primaire de l'école Assalas ont effectué le vendredi 6 mai 2016 une sortie pédagogique et de détente à Iguersafène (61 kms à l'est de Tizi-Ouzou). Ils ont pu voir comment les villageois traitent leurs déchets ménagers et ils ont découvert l'organisation sociale de ce village modèle.
    Les écoliers ont aussi visité les différents quartiers, le musée, assisté aux travaux de volontariat, après quoi ils ont profité de cette sortie pour jouer et se défouler dans un espace vert à proximité de l'école du village.
    Iguersafène est classé village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou au dernier concours organisé.
    Pas moins de quatre associations (pr
    otection de l'environnement, culturelle, sociale et sportive) travaillent en harmonie avec le comité de village et activent au sein de ce village qui innove et enchaîne les projets les uns derrières les autres : organisation du festival "Racont'art" en août 2015, décoration des places du village par des d'oeuvres d'art, réalisation d'un centre de tri des déchets, d'un musée dédié aux martyrs de la révolution (le village a été évacué, bombardé et déclaré zone interdite pendant la guerre de libération), cours d'alphabétisation pour les femmes, cours de soutien pour les classes d'examen, etc. D'autres projets sont en voie de réalisation telle qu'une pépinière école.
    L'une des clés de la réussite de ce village est l'implication forte de la femme particulièrement dans la protection de l'environnement.
    Iguersafène est tout simplement un village-école de la citoyenneté.

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Bacs de récupération

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Bac de compostage

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    En route vers le centre de tri des déchets en plastique situé à l'extérieur du village.

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    La responsable de l'association de protection de l'environnement "Alma Vert" explique aux élèves l'intérêt de la collecte et du tri des déchets ménagers et comment s'effectuent ces opérations. Les élèves très curieux ont posé de nombreuses questions.

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Centre de tri.

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Nous avons eu droit, lors de cette visite à une "waâda", comme pratiqué souvent les vendredis dans les villages en Kabylie, de grands plats remplis de couscous mélangé à des pois chiches et qu'on peut prendre avec un oignon vert pour ceux qui aiment.

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Visite du musée. Le responsable de l'association culturelle prodigue des explications aux élèves qui montrent un grand intérêt à ce qu'ils découvrent dans ce musée.

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

     

    - Iguersafène, un village kabyle école de la citoyenneté !

    Photo du groupe avec les membres de l'association devant le musée.

     


    votre commentaire
  • Une délégation de l’association Algérie France Amitié (Alfa) conduite par M. Yataguène Salah, chargé de la communication, a effectué aujourd'hui lundi 2 mai 2016 une visite à l'école Assalas. Cette association milite pour jeter des ponts entre les deux rives de la Méditerranée et rapprocher les deux sociétés civiles. Elle a eu par le passé à mener des actions en faveur d'associations des handicapés dans différentes régions d'Algérie.
    Les hôtes de l'école Assalas ont été accueillis par une chorale d'élèves qui ont interprété majestueusement deux chansons de Idir, et à leur départ, ils ont écouté trois élèves du collège, de véritables virtuoses, interpréter à la flûte et au synthétiseur une musique de la diva de la chanson kabyle Nouara.
    Les membres de la délégation ont visité quelques classes, la salle informatique, la bibliothèque et ils se sont intéressés au fonctionnement de l'établissement.
    Des échanges dans une ambiance conviviale ont eu lieu avec la direction de l'école lors d'une collation, un historique des écoles associatives/privées de Tizi-Ouzou leur a été présenté.
    Parmi les projets planifiés par l'école figure l'éducation au développement durable et l'association Algérie France Amitié se propose de jouer le rôle de facilitateur pour des échanges avec des établissement scolaires de La Roche Sur Yon.

      Le directeur,     

    M.A. HANDALA

     

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

    Nos trois virtuoses interprétant majestueusement à la flûte et au synthétiseur une chanson de la grande diva kabyle Nouara.

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

     

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

    - accueil d'une délégation de l'association ALFA de La Roche sur Yon

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Le gaz tue,soyez vigilants !

    Le 12 décembre 2013 la cellule communication de l'entreprise nationale de distribution de l'électricité et du gaz du groupe Sonelgaz a animé devant les élèves des classes du primaire de l'école Assalas, des séances d'information et de sensibilisation contre les dangers du monoxyde de carbone (CO). Des prospectus et flyers ont été distribués et des explications sur la formation du monoxyde de carbone, ses dangers et les précautions à prendre ont été prodigués aux élèves.

    Deux types de dangers à ne pas confondre :

    1) Gaz de ville et gaz butane : une fuite de gaz non brûlé reconnaissable à son odeur caractéristique peut provoquer un incendie ou une explosion.

    En cas de fuite de gaz, ne pas provoquer d'étincelles (ne pas toucher interrupteur, disjoncteur, téléphone, briquet, etc.), ouvrir portes et fenêtres pour aérer, fermer les robinets de gaz et quitter les lieux.

    2) Monoxyde de carbone : tout appareil thermique (chauffage, chauffe-bain, cuisinière) utilisant du gaz, peut produire du monoxyde de carbone (CO) qui se forme lors de la combustion incomplète du gaz. L'existence de 10% de monoxyde de carbone suffit pour tuer immédiatement par asphyxie. Le CO est un gaz inodore, incolore, insipide et non irritant, ce qui le rend difficile à détecter pour les personnes exposées.

    En cas d'apparition des premiers signes d'intoxications par le monoxyde de carbone (sensation de nausées, maux de tête, impression de fatigue et d'étourdissement) éteindre le chauffage, ouvrir portes et fenêtres pour aérer, sortir immédiatement et appeler les pompiers.

     

    Principales raisons à l'origine des cas d'étouffement par le monoxyde de carbone :

    - la vétusté et la défectuosité du matériel de chauffage

    - le défaut d'aération et de ventilation à l'intérieur des habitations

    Pour se prémunir contre le danger du monoxyde de carbone :

    - n'acheter que du matériel de chauffage à gaz qui répond aux normes de sécurité

    - faire entretenir le chauffage à gaz périodiquement par un professionnel, en particulier avant sa première mise en marche en début d'hiver,

    - relier chauffage et chauffe-eau à une conduite d'évacuation des gaz brûlés et vérifier que cette conduite n'est pas bouchée

    - réaliser des bouches d'aération aux endroits et aux dimensions recommandés par les normes (consulter les pompiers ou les agents de Sonelgaz).

     

     

     - Sensibilisation aux dangers du gaz par Sonelgaz

     - Sensibilisation aux dangers du gaz par Sonelgaz

    - Sensibilisation aux dangers du gaz par Sonelgaz

     

     

    - Sensibilisation aux dangers du gaz par Sonelgaz

    - Sensibilisation aux dangers du gaz par Sonelgaz

     


    1 commentaire
  • Bonne année 2013

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, mardi 18 octobre 2011 a été organisée à l'école Assalas la remise du Prix Louis Guilloux 2011 au lauréat MEHANNEK Samy en présence de ses camarades de la classe de seconde. Dans leurs interventions respectives M. Oukaci, M. Handala et Mme Mostafaoui ont félicité l'heureux gagnant et exprimé leur fierté pour l'obtention de ce prix pour la deuxième année consécutive par un élève de l'école Assalas. Le prix 2010 a été décroché par AMIRI Samir qu'ils ont tenu à féliciter aussi. Les élèves parmi lesquels un grand nombre aiment lire ont été invités et encouragés à participer au concours d'écriture Louis Guilloux 2012 et  à penser , pour les meilleurs, à une publication de leurs écrits sachant qu'une ancienne élève de l'école a déjà écrit un roman qu'elle a publié aux éditions Dalimen.

    - Cérémonie de remise du prix Louis Guilloux de littérature 2011

    - Cérémonie de remise du prix Louis Guilloux de littérature 2011


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique